Faire sa popote en pleine nature

by carolfo33

Faire sa popote en pleine nature

savourer nos moments dehors !

Être dehors et en mouvement ça creuse ! 

La nourriture est une chose indispensable pour la réussite de nos activités en pleine nature : il s’agit du carburant de notre organisme qui nous aide à avancer, à nous réchauffer, à récupérer et à garder le cap. En même temps, cela maintient la bonne humeur, puisque la faim peut faire ressortir notre côté sauvage ; tomber à court ou oublier son briquet pour allumer son réchaud est rageant, sauf si nous savons le faire avec les ressources sur place ;-).

cuisine pic du midi

Cuisiner dehors nécessite de l’organisation, de l’anticipation et de la préparation. Il faut s’équiper avec le bon matériel (l’essentiel étant une popote, un réchaud, du gaz et un briquet), avoir de l’eau disponible en quantité suffisante et choisir des aliments qui sont à la fois nutritifs, compacts, légers et faciles à conserver… Ceci est d’autant plus important si l’on se prépare à partir en randonnée itinérante sur plusieurs jours.

Aujourd’hui nous trouvons facilement en vente des sachets lyophilisés et une diversité de plats déshydratés. Sur les longs treks, cela permet de se faciliter la tâche culinaire et d’optimiser davantage le poids du sac, le temps de cuisson et sa consommation de gaz. Je préfère, quand cela est possible, cuisiner pour de vrai et réduire mes déchets. Cela fait partie de l’aventure !

J’adore cette approche à la fois minimaliste et créative de la cuisine outdoor : connaître la valeur de la nourriture, se concocter des recettes simples et goûteuses avec peu, revenir à l’essentiel, voire trouver de quoi compléter ses repas sur le chemin. Ici je ne parle pas de chasser la biche, mais plutôt d’agrémenter de quelques plantes sauvages. En plus de la saveur, cela rajoute de la vraie valeur à ce que l’on mange. 

Sortir se faire un « dîner dehors” au clair de lune vaut bien un dîner à la chandelle. Je ne nie pas que cela peut vite partir en cacahuète par mauvais temps, mais cela peut aussi être mémorable. En plus du cadre naturellement magique, nous pouvons y rajouter un bon feu de bois, de la bonne compagnie, de belles histoires et l’excitation de voir passer quelques animaux sauvages ! NB : quelques consignes sont aussi à prendre en considération par rapport aux animaux…

Je n’en dirai pas plus dans ce petit article, mais je compléterai d’ici peu la rubrique “cuisine outdoor” sur lesfillesoutdoor.com.

Pour vous mettre en appétit, je vous propose en attendant une recette de pancakes à la banane ;-).

pine tree icon blanc

ça pourrait aussi t'intéresser....

Leave a Comment